Apprentissage par projet à PROTIC

Contexte

S'inspirant des activités réalisées dans le cadre du projet Tomorrow's Innovators réalisé dans le cadre du Summer Institute 2008 à Toronto, les élèves de deuxième secondaire du programme PROTIC de l'École les Compagnons-de-Cartier ont décidé de se pencher sur la qualité de l'eau de leur région. En plus d'utiliser le Knowledge Forum pour soutenir leur processus de coélaboration des connaissances, les élèves ont fait preuve d'inventivité dans leur démarche. En effet, dans un premier temps, ils ont tenté de circonscrire leur projet de recherche en vue d'élaborer collectivement une problématique. Une étape qui s'apparente fortement à une démarche authentique de recherche.

 

La problématique

Par l'entremise de réunions et par leurs échanges à l'intérieur du Knowledge Forum, les élèves en sont venus à un consensus autour de la problématique et des opérations de collecte des données à mener.

Voici la formulation finale de la problématique de recherche à partir de laquelle les élèves ont travaillé.

Présentation du projet de recherche

Ils retiennent deux questions de recherche :

  • Comment les activités humaines agissent-elles sur nos milieux naturels et ont-elles des répercussions sur la qualité de l’eau de la région de Québec ?
  • Quels sont les comportements à modifier pour diminuer l’impact négatif de nos activités sur l’environnement ?

Nos questionnements et nos hypothèses

Avant de commencer la collecte des données, les élèves ont effectué des recherches d'information pour formuler des hypothèses sur la santé des cours d'eau des alentours.

 

Ce projet s'inscrivant dans le cadre d'activité pédagogique multidisciplinaire (français, univers social et mathématiques, sciences et technologies), les élèves ont abordé la problématique sous plusieurs angles à partir de trois Perspectives du Knowledge Forum :

  • L'eau vue par les géographes
  • L'eau vue par les scientifiques
  • L'eau vue par les techniciens de laboratoire

 

L'eau vue par les géographes

Cette Perspective fut un lieu de construction de représentations géographiques de chacun des cours d'eau à l'étude. Ce fut également un endroit de discussion pour émettre des hypothèses sur les potentielles sources de pollution situées aux abords des cours d'eau.

L'eau vue par les scientifiques

À l'intérieur de cette perspective, les élèves ont approfondi les concepts et les théories qui allaient leur servir à collecter leurs données sur le terrain. Équipés de sondes et d'ordinateurs XO, les élèves allaient pouvoir collecter des données autour de la température, la turbidité, la teneur en oxygène, la conductivité et le potentiel hydrogène (pH) de l'eau. Il leur était d'abord nécessaire de bien comprendre ces caractéristiques qui allaient être étudiées.

Afin d'alimenter leur analyse, ils ont également défini ce qu'ils considèrent comme une eau de qualité.

La collecte des données

 

L'analyse des données en laboratoire

L'eau vue par les techniciens de laboratoire

La perspective «L'eau vue par les techniciens de laboratoire» a été l'endroit de publications des résultats, mais aussi le lieu de discussion des premières observations qui ont servi aux analyses.

L'analyse des données

Ainsi, en se servant des données collectées à l'intérieur des différentes perspectives, les élèves ont été en mesure de dresser un portrait des cours d'eau en émettant des hypothèses sur ce qui expliquerait les résultats obtenus et les différentes sources de pollution.